L’A330-800 décolle, le CR929 se dévoile (photos, vidéo)

Бизнес авиация в Африке

Le premier Airbus A330-800 a effectué mardi avec succès un vol inaugural de plus de quatre heures, la certification du deuxième et plus petit modèle d’A330neo étant attendue vers le milieu de l’année prochaine. A Zhuhai, le futur long-courrier sino-russe CR929 a été présenté pour la première fois en maquette grandeur nature.

L’A330-800 MSN1888 a atterri le 6 novembre 2018 à l’aéroport de Toulouse-Blagnac à 14h35 heure locale, après avoir réalisé avec succès un vol inaugural qui a duré quatre heures et quatre minutes. Cet appareil, le deuxième membre de la famille A330neo, est équipé de turboréacteurs de nouvelle génération Trent 7000 de Rolls-Royce. L’équipage présent dans le poste de pilotage se composait des pilotes d’essais Malcolm Ridley et François Barre et du mécanicien navigant d’essais Ludovic Girard ; Catherine Schneider et Jose Corrugedo Bermejo se trouvaient également à bord en tant qu’ingénieurs navigants d’essai (FTE) pour assurer la surveillance des systèmes avion et des performances en temps réel. Le programme de développement de l’A330-800 comprendra quelque 300 heures d’essais en vol et ouvrira la voie à l’obtention de la certification en 2019. Son homologue de plus grande capacité, l’A330-900, a récemment terminé son programme de développement, d’essais et de certification qui a permis de valider les moteurs, les systèmes, la cabine et les opérations en vol et au sol communs à l’ensemble de la famille A330neo.

Ce vol inaugural de l’A330-800 « représente le tout nouvel apport important à notre famille de gros porteurs efficients », a déclaré Guillaume Faury, Président d’Airbus Commercial Aircraft. L’A330-800 « est un ‘ouvreur de ligne’ exceptionnellement efficient, assurant aux compagnies une rentabilité incontestable, couvrant tous types de missions, des missions court-courriers aux missions très long-courriers pour gros porteurs. Nous nous réjouissons à la perspective d’une campagne d’essais en vol réussie, qui aboutira à la certification de l’appareil l’an prochain », a-t-il ajouté.

Читайте также  Transavia se moque de Ryanair

Basée sur l’A330-200, pour lequel Airbus a enregistré plus de 650 ventes d’appareils à des centaines d’opérateurs, la nouvelle version -800 offre un rayon d’action accru, pouvant aller jusqu’à 8150 nm (semblable à celui de l’A350), ce qui représente plus de 17 heures de vol, et couvre « 98% de toutes les lignes pour gros porteurs actuellement exploitées ». Une telle performance, rendue possible grâce à la voilure optimisée en 3D, aux moteurs Trent 7000 économes en carburant et à une nouvelle masse maximale au décollage (MTOW) optionnelle de 251 tonnes, permet d’accroître le rayon d’action d’une distance supplémentaire allant jusqu’à 1300 nm par rapport aux anciens modèles A330-200 ; de quoi assurer des vols sans escale entre l’Asie du Sud-est et l’Europe et des vols transpacifiques entre l’Asie du Sud-est et la côte Ouest des Etats-Unis. De plus, « grâce à sa rentabilité, son rayon d’action, son confort cabine et son expérience passagers supérieurs à ceux du 787-8, l’A330-800 est également le mieux placé pour remplacer à court terme les 767 vieillissants, et à plus long terme les A330-200 plus anciens encore en service ».

La famille A330neo comprend deux versions : l’A330-800 et l’A330-900, qui sont équipés de nouveaux moteurs Trent 7000, de nouvelles nacelles, de nouveaux mâts en titane et d’une nouvelle voilure, et offrent aux passagers une expérience de confort exclusive dans la cabine « Airspace by Airbus ». L’A330-900, de plus grande capacité, pourra accueillir jusqu’à 287 passagers en configuration tri-classe standard, tandis que l’A330-800 offrira une capacité de 257 sièges répartis sur trois classes. Fin septembre 2018, Airbus avait enregistré 224 commandes d’A330neo au total émanant de 13 clients, exclusivement pour l’A330-900, « et d’autres commandes ne sauraient tarder », déclare l’avionneur dans son communiqué. L’A330-800 n’a séduit à ce jour que Kuwait Airways (compagnie de lancement avec huit exemplaires livrables à partir du premier semestre 2020) et Uganda Airlines (protocole d’achat pour deux autres), les premières annonces depuis l’abandon de ce modèle par Hawaiian Airlines.

Читайте также  Emirates : une hôtesse se tue en tombant d’une sortie d’urgence

L’entrée en service de son grand-frère, l’A330-900, est elle attendue dans les prochaines semaines chez la compagnie aérienne de lancement TAP Air Portugal qui en attend 21. La livraison du premier exemplaire est « imminente », déclarait hier le directeur du marketing A330 Crawford Hamilton dans Flightglobal, évoquant une cérémonie « dans les prochains jours ». Le programme a connu de gros retards, principalement dus aux problèmes rencontrés par Rolls Royce ; outre la compagnie nationale portugaise, Air Mauritius a reporté à janvier et avril prochain l’entrée en service des deux A330-900 attendus, et la low cost brésilienne Azul à mars prochain celle du premier des cinq commandés.

Авиагрузоперевозки в Африке

Lors du Salon China Airshow à Zhuhai, le chinois COMAC et le russe UAC ont de leur côté présenté une première maquette grandeur nature de leur futur avion long-courrier, le C929 qui veut rivaliser avec les Airbus A350 et Boeing 787. La maquette de l’avant du fuselage, mesurant 22 mètres de long et 5,9 mètres de large, est un concept qui inclut des exemples de sièges de Première, de classe Affaires et d’Economie, mais aussi un poste de pilotage complet.

La version de base CR929-600 est conçue pour transporter 280 passagers en trois classes sur une distance de 12.000 km, avec un vol inaugural annoncé en 2023 et une première livraison deux ans plus tard ; une version allongée et une autre raccourcie sont également dans les cartons du consortium CRAIC, l’assemblage final étant prévu à Shanghai après la construction du fuselage en Chine et des ailes en Russie.

Читайте также  Lufthansa Cargo et Brussels Airlines : les ventes débutent

AVIA Чартер - приложение для заказа джета