Etihad partage plus avec Egyptair, pense aux mangroves

Бизнес авиация в Африке

Les compagnies aériennes Etihad Airways et Egyptair renforcent leur accord de partage de codes pour couvrir plus de routes en Afrique, en Asie du nord et en Australie. Etihad s’est d’autre part alliée avec Planète urgence, une ONG française, pour lutter contre le réchauffement climatique et créer une forêt dans les mangroves de l’Indonésie.

L’accord de partage de codes mis en place en mars 2017 entre la compagnie nationale des Emirats Arabes Unis et son homologue en Egypte sera étendu à partir du 1er mai 2018. Etihad Airways pourra alors placer son code EY sur les vols opérés par Egyptair entre la base de cette dernière au Caire et des aéroports africains dont Ndjamena (Tchad), Nairobi (Kenya), Khartoum (Soudan), Entebbe (Ouganda), Johannesburg (Afrique du Sud), et sous réserve d’approbations règlementaires vers le Nigeria, l’Erythrée ou la Tanzanie. En échange, Egyptair pourra vendre sous code MS les vols d’Etihad Airways entre Abou Dhabi et Séoul en Corée du Sud, Brisbane et Sydney en Australie, et sous réserve d’autorisation vers la Chine. Les deux compagnies partagent déjà leurs codes entre leurs capitales respectives (7 et 3 vols quotidiens respectivement) ; une troisième phase d’extension prévoit déjà la possibilité d’ajouter des vols intérieurs en Egypte.

Selon le CEO d’Etihad Airways Peter Baumgartner, « l’établissement de liens étroits entre nos deux compagnies signifie un accès sans précédent à de nombreuses nouvelles passerelles pour les clients d’Etihad, tout en renforçant nos services sur les marchés que nous desservons déjà, comme le Kenya ou la Tanzanie, avec le réseau africain d’Egyptair via Le Caire ». De son côté Safwat Mussalam, PDG de la compagnie de Star Alliance, rappelle que « l’un des piliers stratégiques d’EgyptAir est la coopération réussie avec nos partenaires pour améliorer et étendre notre portée au-delà de notre propre réseau ».

Читайте также  L’Ouganda

Авиагрузоперевозки в Африке

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Terre dimanche, Etihad Airways a d’autre part annoncé un partenariat avec Planète Urgence, une ONG française, pour lutter contre le réchauffement climatique : pour chaque billet réservé sur le site Etihad Airways d’ici le 29 avril, elle plantera un arbre en Indonésie – avec pour but de créer une forêt d’au moins 20.000 arbres. Linden Coppell, responsable de la durabilité chez Etihad Airways, a déclaré: « la Journée Mondiale de la Terre nous rappelle la responsabilité que nous avons tous de protéger notre planète et les générations futures. Nous sommes fiers de soutenir les efforts de conservation de Planète Urgence en plantant des arbres pour le compte de nos clients ».

Etihad dispose d’un vaste programme innovant consacré à la durabilité et à la réduction du carbone, constamment affiné par des ajustements opérationnels ainsi par la mise en œuvre de projets à long terme tels que le développement des biocarburants d’aviation. L’installation pilote de biocarburants, qui est hébergé dans la ville de Masdar à Abu Dhabi, est le projet phare du Sustainable Bioenergy Research Consortium dirigé par l’Institut Masdar et soutenu par ses membres Etihad Airways, Boeing, ADNOC Refining, Safran, GE et Bauer Resources. En 2017, Etihad Airways a réussi à réduire ses émissions de dioxyde de carbone de 195.000 tonnes –  une amélioration de 3,3% par rapport à l’année précédente – grâce à un large éventail d’initiatives d’économie de carburant.

Fondé en 2000, Planète Urgence est un organisme caritatif qui soutient les communautés rurales dans les pays particulièrement vulnérables au changement climatique, en leur apportant une assistance technique et financière. Dans le cadre de son action de protection de la planète, Planète Urgence joue un rôle important dans la lutte contre la déforestation et dans la préservation des ressources naturelles, en assurant une utilisation durable de l’environnement.

Читайте также  Kenya Airways : des pertes mais 20 nouveautés dans le viseur

AVIA Чартер - приложение для заказа джета