Etihad Airways sans Dhaka ni Dar es Salam, mais en 787 au Caire

Бизнес авиация в Африке

La compagnie aérienne Etihad Airways continue à tailler dans son programme de vols, Dhaka et Dar es Salaam rejoignant Edimbourg, Perth ou Ho Chi Minh Ville entre autres dans la liste des destinations supprimées d’ici la fin de la saison estivale. Ses passagers entre Abou Dhabi et Le Caire auront en revanche droit à un Dreamliner l’hiver prochain.

Après avoir annoncé la suspension de routes vers l’Ecosse, l’Australie, le Vietnam, le Cambodge ou le Myanmar, la compagnie des Emirats Arabes Unis a enlevé deux autres destinations à son réseau au départ de l’aéroport d’Abou Dhabi. A partir du 30 septembre 2018, Dhaka-Hazrat Shahjalal au Bangladesh perd son vol quotidien en Boeing 777-300ER, une route sur laquelle Etihad Airways est en concurrence directe avec Biman Bangladesh Airlines et indirecte avec Emirates Airlines, Gulf Air ; Kuwait Airways et Qatar Airways. Sa liaison entre Abou Dhabi et Dar es Salaam-Julius Nyerere en Tanzanie prendra fin le même jour, la rotation quotidienne en Airbus A320 faisant face à celles d’Emirates, Flydubai, Oman Air et Qatar Airways.

Outre ces suspensions de routes, Etihad Airways va aussi réduire la voilure sur certains axes l’hiver prochain : d’après Airlineroute, New York-JFK, Colombo et Katmandou perdront chacune un de leurs deux vols quotidiens (en A380, A321 et A320 respectivement), tandis que Los Angeles perdra sa quatrième rotation hebdomadaire (en 777-300ER)

Авиагрузоперевозки в Африке

Une ligne en revanche profitera d’un renforcement des capacités, celle reliant Abou Dhabi à l’aéroport du Caire avec l’arrivée le 28 octobre du Boeing 787-9 Dreamliner d’Etihad Airways, configuré pour accueillir 28 passagers en classe Affaires et 271 en Economie. L’appareil remplacera un A321 (16+158) sur l’un des quatre vols quotidiens, partant à 9h35 et revenant d’Egypte à 13h35. Etihad Airways partage ses codes avec Egyptair entre les deux capitales, face à la concurrence indirecte avec Emirates, Gulf Air, Kuwait Airways et Oman Air.

Читайте также  Transform 2015: les syndicats d’Air France se réveillent

Mohammad Al Bulooki, vice-président directeur commercial d’Etihad Airways, a rappelé dans un communiqué qu’elle dessert le Caire depuis 2004, qui est aujourd’hui « l‘un des plus importants marchés point à point de notre réseau mondial, soutenu par l’importance historique, économique, et les liens culturels existant entre les Émirats arabes unis et l’Égypte, et par la grande communauté égyptienne des Émirats, qui compte plus de 750.000 habitants ». En 2017, Etihad Airways a transporté près d’un demi-million de passagers sur cette route ; l’introduction du Dreamliner « ultramoderne offrira aux clients les dernières innovations et technologies, des cabines primées, une hospitalité authentique et un plus grand choix ».

En avril dernier, Etihad Airways et EgyptAir ont élargi leur partenariat en partage de code entre les deux bases pour inclure plusieurs destinations africaines desservies par le transporteur égyptien depuis Le Caire, y compris Ndjamena au Tchad, Khartoum au Soudan, Entebbe en Ouganda et Dar es Salaam en Tanzanie, et sous réserve des approbations du gouvernement, Abuja et Kano au Nigeria, et Asmara en Erythrée. En échange, EgyptAir place son code MS sur les vols Etihad Airways d’Abu Dhabi à Séoul, Brisbane, Melbourne et Sydney, et sous réserve des autorisations gouvernementales, sur les vols vers la Chine.

AVIA Чартер - приложение для заказа джета

Читайте также  Lufthansa Cargo et Brussels Airlines : les ventes débutent