Air Uganda clouée au sol indéfiniment

Бизнес авиация в Африке

La compagnie aérienne Air Uganda a cessé ses opérations pour une durée indéterminée, suite à la décision du régulateur local de suspendre toutes les licences du pays le 17 juin dernier.

Le PDG de la compagnie privée ougandaise Cornwell Muleya a déploré dans un communiqué la décision de l’Autorité de l’aviation Civile Ougandaise (UCAA) de suspendre le 17 juin 2014 toutes les AOC (air operator certificates) suite à un audit de l’ICAO. L’organisation internationale de l’aviation civile avait en effet examiné pendant une semaine les procédures de l’UCAA, et conclut à des déficiences tant sur le plan des régulations que sur la surveillance de l’activité aérienne dans le pays. Le régulateur a alors décidé de « suspendre toutes les licences d’opérations sans la moindre concertation », affirme le PDG – dont la compagnie est la seule à proposer des vols internationaux réguliers en Ouganda. Selon lui, les premiers 31 jours de négociations menées par Air Uganda « n’ont rien donné » ; il s’attend encore à « plusieurs semaines » de délais supplémentaires, qui entraineront évidemment « des pertes financières massives ».

Авиагрузоперевозки в Африке

Sa mise au sol indéfinie va aussi entrainer le retour des trois Bombardier CRJ200 de 50 places qu’elle avait pris en leasing. Air Uganda n’a pu que constater l’impossibilité de poursuivre ses opérations en raison de l’absence de toute rentrée d’argent, la décision du Conseil d’administration devant évidemment avoir des conséquences sur l’emploi.

Air Uganda avait été admise au sein de l’IATA fin mai, et avait passé avec succès l’audit IOSA de l’association internationale en 2011 puis en 2013. Depuis son lancement en 2007, la compagnie qui emploie 231 personnes a transporté plus de 750 000 passagers au départ de l’aéroport d’Entebbe, d’où elle propose des liaisons vers Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Kigali, Mogadiscio, Kilimandjaro, Mombassa ou Juba. Son PDG souligne qu’elle a aussi payé 23,5 millions de taxes à l’UCAA, en plus des 4 millions investis dans la formation et des 15 millions investis « directement dans l’économie ougandaise ».

Читайте также  Air India sans dette, Jet Airways avec moins d’avions

Rappelons qu’elle partage ses codes avec Air Mali (sa partenaire du groupe Celestair), Brussels Airlines, Gulf Air, Kenya Airways, Qatar Airways et Rwandair.

AVIA Чартер - приложение для заказа джета


WildWeb
Яндекс.Метрика

Top.Mail.Ru